Mon hystéroscopie

Elle a eu lieu jute après la réunion pré FIV obligatoire. Obligatoire mais utile. On était une douzaine de couples. La psychologue nous a parlé, nous a dit vaguement ce par quoi on allait passer (je me suis déjà bien reconnue, mon chéri aussi, et ça fait du bien de l’entendre dire). Ensuite docteur FIV (qu’en fait on prononce « five » avec mon chéri) et la biologiste (celle qui avait fait mon Hunher).
Fin de la réunion à 13h, course au MacDo du coin pour être opérationnelle à 13h30 à l’accueil de la clinique pour la paperasse. 14h j’étais devant la secrétaire du docteur FIV, ce dernier m’attendait également.
Allez, on va au bloc!
QUEWAAAA??? (Poussée tensionnelle)
Non mais en fait c’était dans la salle des endoscopies, il y avait l’infirmière, et tout s’est déroulé nickel.
Dr FIV qui me parlait de choses et d’autres en préparant son matos pendant que l’infirmière relevait les étriers (je vous ai pas dit mais je suis plus grande que la moyenne nationale)(la moyenne nationale de Suède plutôt).
Il m’a tout montré ce qu’il allait me placer dans mon intérieur, m’a décrit ce qu’il allait me faire juste avant de me le faire, s’inquiétait régulièrement de savoir si j’avais mal.
Et on a regardé tous ensemble mon dedans. Magnifiquement lisse, vascularisé, rien qui dépasse, un utérus merveilleux.
En fait, ça fait juste des mini douleurs de règles quand il injecte le sérum physiologique, sans plus. J’avais prévu le coup en prenant du spasfon vingt minutes avant, mais je suis même pas sûre qu’il ait eu le temps de faire effet.
Bref, l’examen a duré moins de 10 minutes chrono.
Le prochain rendez-vous c’est dans 2 semaines tout pile, pour débuter le traitement. J’ai hâte. D’ici là j’espère que j’aurai digéré mon big mac qu’il m’a fallu engloutir en un temps record pour être à l’heure. Parce qu’au centre, la secrétaire rigole pas avec les horaires: à 13h54 elle me laissait un message vocal pour me dire que je n’étais pas encore là pour mon examen. J’ai pas répondu bien sûr, on m’a appris à ne pas parler la bouche pleine.

IMG_5332.PNG

Publicités

30 commentaires

  1. Tu parles bien d’une hystéroscopie, quand on te mets une caméra à l’intérieur? On t’a pas fait d’anesthésie? Je pensais que ça se faisait sous anesthésie, mais j’ai encore plein de choses à apprendre visiblement..
    En tout cas, c’est cool que tu aies un bel utérus!

    1. Oui oui, la caméra! C’est sans anesthésie car non opératoire (c’était juste pour voir si l’endomètre était accueillant). On ne sent pas la caméra du tout, juste le liquide qui sert à décoller les parois de l’utérus. Et encore, sentir est un bien grand mot!
      C’est sous AG s’il y a un geste opératoire à effectuer.

      1. Ouais je confirme tes propos. J’en ai deux exploratoires et une opératoire à mon actif alors je me sens toujours très très intéressante à en parler 🙂

      2. Ok! Ben je comprends pas pourquoi on m’en a pas fait une alors.. On m’a parlé d’une intervention trop invasive et on a préféré me faire une échosonographie (qui a foiré) et une IRM (à venir). Ah les mystères de la médecine moderne..

      3. Le doc voulait s’assurer qu’il n’y ait pas de polype, fibrome ou autre qui puisse entraver une accroche embryonnaire. Mais non non, ce n’est pas plus invasif qu’une HSG, une IAC ou un transfert d’embryon.

    1. Oh bah non eh quand même pas! Dr FIV m’avait dit que c’était moins désagréable que l’HSG, il avait raison (bon mais j’ai pas dormi de la nuit malgré tout, pourtant j’étais pas stressée). Bisettes

Vous pouvez participer!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s