FIV1

FIV1 : rater sa FIV en GIF

Quand Dame Nature s’est chargée de me faire comprendre que ce serait pas pour cette fois :

surprise bitch

Comment je me sentais à Noël, après la prise de sang:

bob buried

Mais comme j’ai pas pu m’enterrer pour de vrai, voilà ce que j’ai fait:

sam deg

 

Je fais ce que je peux pour cacher mes sentiments mais j’aurais plutôt envie de faire ça au boulot:

kelso

 

Mais finalement, j’attends qu’une chose c’est la réouverture du centre pour demander à la biologiste et à docteur FIV quelques explications sur ce foirage et la suite:

giphy

Publicités

Super quizz de Noël

Tu vas voir, c’est trop lollilol. C’est pour savoir si tu connais bien Mimi. Alors qu’elle a pourtant horreur de ça, elle va parler pour l’unique fois à la troisième personne, histoire de croire qu’elle parle de quelqu’un d’autre. Sinon elle bloque.

Question 1:
Qu’est ce qui cloche chez Mimi?
A) sa taille
B) sa coupe de cheveux
C) rien et c’est bien ça le problème

Question 2:
Dame nature est:
A) jolie
B) gentille
C) une sale pute de connaisse de bite à cul de merde qui peut aller se faire foutre la salope de mes couilles

Question 3:
Depuis hier, Mimi a pleuré:
A) un peu
B) un peu beaucoup en fait
C) elle n’a pas arrêté mais il n’existe pas de cup palpébrale pour quantifier sa diurèse oculaire

Question 4:
Aujourd’hui Mimi se sent (indices dans le post précédent):
A) bien dans sa peau
B) en super forme
C) triste, déprimée, en colère contre la nature, contre la biologiste parce que pourquoi s’est-elle arrêtée à J2 d’abord?, effondrée, nulle, jalouse de celles qui sont enceintes, impuissante, seule, incapable de porter la vie, s’en veut d’y avoir cru en plus elle a les yeux tout bouffis et à son âge c’est moche

Question 5:
Que va faire Mimi le 25 décembre? (Plusieurs réponses possibles)
A) elle aura la gueule de bois car la veille elle aura bu beaucoup trop de champagne (et rappelons que naïve qu’elle était elle n’avait pas bu une goutte d’alcool depuis un mois)
B) dormir
C) monter en haut de la montagne et la descendre à toute vitesse pour bien se faire mal à ses petits muscles

Question 6:
Mais Mimi ne va pas baisser les bras bien longtemps car:
A) elle compte s’épiler les aisselles et en profiter comme la fille Narta
B) elle risque des crampes voire une atrophie des membres supérieurs
C) ce n’est pas son genre. Elle va déprimer un bon coup et repartir, échaudée certes, pas avec le même engouement certes, mais elle va forcément repartir vers le monde merveilleux des embryons congelés

Question 7:
Pour avoir un maximum de chances d’être enceinte, combien faudrait-il transférer d’embryons en un seul coup dans le magnifique utérus de Mimi?
A) réponse B
B) réponse C
C) 10 embryons mais Mimi n’est pas sûre que docteur FIV approuve

PS1: ça change de voir du rouge à la place du blanc dans mon FDC! Ça met un peu de couleur, c’est plus gai.
PS2: merci de vos petits mots qui ont réchauffé mon cœur brisé.

Tout ça pour ça

Cliffhanger s’est fait la malle.
Je l’ai compris hier soir, au vu de mon fond de culotte qui a nécessité la mise en place d’un tampax.
De toutes façons après avoir gogolisé j’ai su que les chances d’implantations étaient infimes, de l’ordre de 1 sur 10 me concernant. Depuis quand j’ai de la chance moi?
Alors ne nous voilons pas la face, je sais très bien que je suis du mauvais côté des statistiques en rapport avec l’infertilité.
Je fais partie du couple sur 6, Cliffhanger faisait partie des 9 sur 10.
Lorsque j’ai fait le traitement pour cette FIV, je me disais oh bah c’est pas si terrible que ça finalement. Oui, c’est pas si terrible quand il y a un résultat à la clé.
Aujourd’hui que tout espoir a disparu, je trouve que le traitement est difficile, ça fait mal, c’est chiant avec le boulot, c’est fatiguant, ça fait une humeur de merde et super mal aux seins. Dire que j’ai fait tout ça pour rien. Oh je sais, certains vont peut-être me dire oui mais t’en as 5 au congélo. Pour ce que j’en ai à faire tiens, déjà faudrait qu’ils survivent à la décongélation et j’ai pas encore regardé les statistiques pour ça.
La semaine dernière j’ai visité la bonne mère à Marseille. J’aurais mieux fait d’allumer un cierge plutôt que de me carrer un utro dans le frifri, ça aurait été plus efficace.
Je vais devoir faire cette putain de prise de sang qui va me sortir un zéro bien cinglant. Dois-je la refaire 48h après comme prescrit même si la première est nulle?

J’ai perdu tout espoir ce soir.
Et comme disait Laure Manaudou, je me demande si ça vaut le coup de continuer.

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/154/63478510/files/2014/12/img_5604.jpg

Même wordpress le bâtard me met mon article en échec, histoire de bien remuer le couteau.

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/154/63478510/files/2014/12/img_5605-2.png

L’attente #3 et dilemme

Quoi!!???
Ça fait que 5 jours que j’attends?????
J’ai l’impression que ça fait au moins dix ans!
Nan pis alors hier nuit, instant de calme (j’avais que 3 patients) (dont 2 qui ne savent pas se servir de la sonnette), alors je me dis « tiens, plutôt que de bouffer des èmènèms, regardons un peu les statistiques concernant le succès d’une première FIV avec un embryon frais transféré à J2″… Ah bah super le moment de panique hein! Alors je me dis bon bah laisse tomber Mimi, c’est foiré ton truc là, c’est impossible…
Et puis après (quelques larmes), je me reprends, évidemment que ça va marcher, il y a eu plein de signes du genre: le lendemain du transfert, je vois la bande-annonce du film Cliffhanger qui passe à la télé ; le surlendemain, mon chien ayant tenté d’escalader le canapé et s’étant cassé la figure, mon chéri lui dit « ah bah t’es pas Cliffhanger toi! » (alors qu’il est bien sûr pas au courant du surnom, et qu’il a pas regardé le film la veille). Si c’est pas des signaux ça comme quoi ça va marcher!

Bon sinon dilemme et j’ai besoin de savoir ce que vous feriez à ma place.
Voilà, quinze jours après le transfert ça nous amène au 25 décembre.
Quand faire ma prise de sang?
Je pensais le 24, comme ça si c’est bon et ça va être bon, paf contrôle le 26.
MAIS. Si c’est pas bon, je vais avoir des envies suicidaires pour Noël, et moi j’ai toujours bien aimé Noël. En même temps, je pourrai en profiter pour vider les caisses de champagne pour oublier ma peine.
Est-ce que j’attends le 26 (si je suis pas morte d’impatience d’ici-là)? Sauf que je bosse le 26 soir et si mauvaise nouvelle je veux pas passer la nuit à pleurer au boulot, vous voyez…
Donc vous, vous feriez quand la prise de sang?

FIV1: Le transfert

Il va falloir qu’on m’explique combien d’eau il faut boire pour avoir la vessie à moitié pleine. Moi dans le doute, j’ai bu un demi litre. Dans la salle d’attente, il a fallu que j’aille en vider un peu sinon je pouvais plus marcher. En plus j’ai quand même encore mal au ventre. Donc je pouvais encore moins bien marcher. Docteur FIV qui est pourtant anti-congés maladie m’a demandé si je voulais être arrêtée, j’ai refusé, il a insisté même. Mais non. Rassurez-vous, je ne suis pas inconsciente et je me ménage sacrément au boulot. Je vais dix fois plus lentement, je ne porte aucune charge, je ne fais aucun effort physique.

« Ouh la vous avez la vessie bien pleine, on voit super bien!!! » Tu m’étonnes!
« Allez je vais mettre le spéculum ». Oui bah ça devrait bien glisser avec toute la progestérone qui dégouline.

Mon endomètre exceptionnel a fortement impressionné docteur FIV (je suis sûre qu’il a gardé une photo) (il l’a même montré à la biologiste tellement qu’on aurait dit qu’il en avait jamais vu de pareil).
Voilà, j’ai tenu la sonde d’échographie appuyée sur ma vessie au bord de l’implosion, docteur FIV tenait la sonde contenant le précieux d’une main et de l’autre me montrait toute la manip sur l’écran. J’ai vu le petit cathéter avancer et déposer l’embryon au fond bien au chaud (d’ailleurs pour info, on ne sent strictement rien). C’était un moment unique.
Il est persuadé que ça va marcher. Du coup je le suis aussi. Je n’imagine même pas que la prise de sang dans 15 jours puisse être négative. Je ne me projette pas dans l’avenir, genre possibles prénoms ou layette, mais ça ne peut pas ne pas marcher. Non, je le sais, ça va marcher.
Je lui ai demandé, si je suis enceinte, c’est quoi la date de début de grossesse? C’est le jour de la ponction. J’ai toujours adoré le 8 décembre. C’est le jour des illuminations dans ma ville d’origine.

La biologiste a choisi un des 6 embryons sans préférence car les 6 sont parfaits. Elle nous a demandé pour les 5 autres qui sont donc congelés à présent, si on souhaitait un jour en transférer deux. On s’est regardé avec mon chéri comme si on hésitait, c’était bizarre. Parce que déjà lui « flippe » à l’idée d’en avoir un, il ne conçoit pas d’avoir des jumeaux. Et pourtant on aurait dit qu’il hésitait. C’était… Étrange. Et mémorable.
Le transfert a eu lieu à 48h de la fécondation car comme les embryons se développaient bien, il n’y avait pas de raison de les pousser au-delà.
Il va falloir m’expliquer aussi pourquoi la fécondation a si bien marché dans une éprouvette et jamais en moi.

Alors voilà, je ne voulais pas faire comme tout le monde et lui donner un nom à cet embryon, mais j’en ai trouvé un qui me fait marrer. Je le nommerai donc Cliffhanger: ben oui, il a intérêt à s’accrocher et il va garder le suspense jusqu’au bout!

FIV1 :Nouvelles fraîches

Tout d’abord merci à toutes pour vos gentils messages, je prendrai le temps de répondre cette nuit entre deux sonnettes.

Alors, sur les 10 ovocytes ponctionnés, on a SIX embryons!

tumblr_inline_n26a8fUCx91som0my

Transfert de l’un d’eux demain à 12h30! Autant dire que je vais rien dormir en sortant de ma nuit!

monica victorious

Merci merci merci pour tous vos croisages!

FIV1: la ponction d’ovocytes (en GIF)

Ce matin, après une bonne nuit de sommeil (j’ai dû dormir 2 heures en cumulant les micro sommeils, et l’homme n’a pas fermé l’oeil du tout), mon chéri et moi sommes partis pour la clinique. Ca c’est mon chéri:

anigif_enhanced-28450-1401912445-9

Parce que moi j’étais plutôt super calme et détendue :

carrie joint

Je ne suis tombée que sur des personnels soignants adorables… Et je n’ai jamais souffert!

fille clin doeil

10 ovocytes ont été ponctionnés:

sam proud

 

Pour le dépassement d’honoraires, ça fera 100 euros madame:

1253527972_money

J’imagine déjà docteur FIV en train de rentrer chez lui :

cash-money

Bon par contre ce soir, j’ai quand même mal au ventre, style bonnes douleurs de règles:

jess douleur ragnagna

 

Maintenant c’est parti pour l’attente de savoir ce que ça va donner le mix de gamètes:

jess rictus

 

Gros bisous à toutes celles qui ont pensé à moi ce matin!

biscoeur_008

 

FIV1 : des sanglots

Ce matin a eu lieu le dernier contrôle de stimulation ovarienne. Tout est nickel, j’ai 12 follicules compris entre 15,5 et 20mm, un endomètre à 11,5mm, docteur FIV est satisfait. Et aucun effet secondaire à déplorer: pas de prise de poids, pas de ventre gonflé, ni qui fait mal, une humeur identique (toujours autant casse-couilles). Une fatigue certes, mais comme je bosse de nuit c’est normal on va dire.
Ce soir j’ai donc fait les dernières injections de gonal et orgalutran, et demain soir c’est le déclenchement avec ovitrelle. La ponction est lundi matin. Je vous dis pas comme je me cague, je fais style l’air de rien mais je suis terrorisée à l’idée de passer de l’autre côté du miroir.
Ce soir aussi, je me suis offert une séance de réflexologie plantaire. J’étais déjà passée entre les mains de la dame, et je ressentais le besoin de me détendre. Au début j’étais un peu crispée, il a fallu que je me force à relâcher la pression. Quand elle est passée à l’autre pied, je me suis un peu assoupie. C’était le côté gauche, celui des émotions. Elle a beaucoup travaillé dessus, déjà parce qu’elle ressentait qu’il y avait un besoin, et aussi parce qu’elle connaît un peu mon histoire. À la fin de la séance, elle fait faire des exercices de respiration, ça fait beaucoup de bien.
Elle m’a dit de penser à ces exercices lorsque je serai au bloc. Elle m’a dit avoir utilisé des mots en rapport avec ce que je vivais, et là paf, qui arrive sans crier gare, sans œil qui commence à s’humidifier, sans menton qui se met à trembloter? J’ai nommé le sanglot, mais pas le petit hein, le big sanglot suivi de tous ses petits frères. Je ne pouvais plus m’arrêter. En plus la dame est très empathique et venait de perdre sa belle-mère, donc prompte à être contaminée. Eh bah, on était belles toutes les deux!

FIV1: orgalutran=aïe

Ce matin j’ai fait la prise de sang.
Par cette chère et pas tendre apprentie technicienne. J’ai décidé qu’elle ne pouvait pas avoir son diplôme pour de vrai, c’est impossible d’hésiter autant avant de piquer une veine énorme et ferme. Je comprends pas. Pour un peu j’avais envie de le faire à sa place.
Et ensuite, une heure d’attente dans la voiture puis écho par Dr FIV.
Résultats plus qu’à la hauteur avec sans trop rentrer dans les détails, mais un peu quand même, un endomètre à 10, et 8 follicules entre 10 et 15mm.
J’ai donc commencé l’orgalutran ce soir, et dites voir, c’est un vrai régal cette piquouze! Je suis bien contente de l’avoir fait dans la cuisse, parce que c’était un coup à ce que mon cerveau associe à tout jamais : ventre=bobo. Ce qui aurait été ballot vu que le gonal continue en même temps.

Dr FIV a évoqué une forte probabilité de ponction lundi 8 au lieu de mercredi 10. Ce qui ne m’arrange pas du tout niveau boulot. Oh non mais eh la fille qui va se plaindre, genre elle a une belle stimulation, mais faut encore qu’elle se plaigne!
Je stresse en fait. Des prochaines prises de sang par l’apprentie. De cette ponction qui serait avancée. Que ma collègue soit obligée de me remplacer pendant 2 nuits, ce qui lui en ferait cumuler 5 d’affilée. De faire tout ça pour qu’au final il n’y ait aucun embryon.
Bref.
Rendez-vous mercredi et vendredi pour le suivi de stim.

PS: La ménorragie de la semaine dernière était très certainement effectivement due au provames. Quelle merde ce truc!

Ce que Provames m’a fait

Enfin du moins il me semble.
Mes ragnagnas ont toujours été abondantes et cailloteuses.
Genre obligation de changer le tampax orange super plus toutes les 2/3 heures environ.
Comme je vous l’ai dit, J1 est arrivé vendredi soir. Disons que c’étaient les prémisses. J’ai donc commencé le Provames comme me l’avait indiqué dr FIV (heureusement que je lui avais demandé ce qu’il voulait dire par J1).
Provames que j’ai pris jusqu’à lundi soir soit pendant 4 jours. Mes vraies ragnagnas sont arrivées lundi après-midi. Et alors depuis, je crois que les actions de tampax sont montées en flèche les amis. Je dois en changer toutes les 45 minutes, avec une double protection de type serviette hygiénique parce qu’au boulot, je ne peux pas m’absenter aussi souvent. Et il y a de sacrées fuites si je change au bout d’une heure. J’ai mis la cup, elle a tenu 2 heures sans fuite, après c’était foutu.
J’ai donc fait un rapide calcul:
Cup= 30ml=2h
Tampon=15ml=1h (soyons large)
Sur 48h ça nous fait quoi?
Bravo, 720ml, c’est bien ça.
Je me disais bien aussi que j’avais quand même pas mal d’étourdissements et je comprends maintenant pourquoi tous mes collègues me trouvaient pâlotte.
Allez, espérons qu’elles se terminent bientôt sinon il va falloir me transfuser je crois.