embryon j2

FIV1 TEC1: veille du transfert parfait

Vendredi était le RDV de contrôle avec Dr FIV. Aucune surprise si je vous dis que j’ai un endomètre de compèt, le triple feuillet, qui fait 11mm à J12, bla-bla-bla, la routine quoi… Oui je sais, j’ai l’air désabusé mais je voudrais savoir où est ma chance là-dedans. C’est comme si je faisais zéro faute au code, que je conduisais sans commettre aucune erreur, et qu’on ne me donnait pas mon permis.

« Tout est parfaitement normal. »

Oh oui je sais, tout est toujours parfaitement normal et tout merde toujours parfaitement bien à chaque fois.

« Y’a pas de raison que ça ne marche pas ».

Ce que ça peut m’énerver. Eh ben que ça marche alors si y’a pas de raison bordel!

Bon, mais j’ai quand même pu caser à Dr FIV que le provames j’en avais ras la casquette, ce à quoi il a répondu « Ne vous inquiétez pas, vous allez prendre l’utrogestan à partir de dimanche matin et dès le soir vous n’aurez plus trop d’effets secondaires car ça va contrebalancer l’estradiol ».
Ah ouais tiens, c’est vrai. Sauf qu’il faut toujours que je fasse gaffe à pas trop manger.

Et si l’embryon ne survit pas à la décongélation, ne me dites pas que j’aurai suivi ce traitement pour rien?
« Non, on décongèlera un autre embryon vu que vous en avez. Mais dans 95% des cas ils résistent. »
LOL j’ai envie de dire, et ils sont où, et ils sont où, et ils sont où les 5% lalalalalala lalalalalalaa.
« Ayez confiance, la biologiste est drastique, elle ne congèle que les meilleurs. 35% seulement des embryons. »

Et moi elle a tout congelé. Parfaitement parfaits ces embryons.

Je suis les traitements tel un robot, j’avale, par le haut, par le bas, sans réfléchir.
Le TEC parfait c’est demain.

ice-263823_640

Heureusement que certains restent optimistes

Aujourd’hui, en allant utiliser ma carte cadeau chez notre ami fabricant de meubles suédois, je me suis dit, tiens au lieu d’appeler Dr FIV pour prendre rendez-vous, je vais y passer directement histoire de revoir ces magnifiques locaux qui m’avaient tant manqué. Heureusement, je suis tombée sur la secrétaire gentille (ah oui je vous ai jamais raconté mais y’a une gentille et une vilaine).
« – C’est pour prendre RDV s’il vous plait.
– Pour quand?
– Le plus tôt possible.
– Cet après-midi, il y a un désistement.
– Parfait.
– Le motif s’il vous plait?
– Échec de FIV (serre les dents Mimi, serre fort, n’y pense pas) »
Donc, cet aprèm, j’ai vu Dr FIV, avec mon chéri. Vous avez des questions? Non. Mais si putain j’en ai, mais vas-y parle! Non je vais pleurer je crois. En plus je suis sûre que ça va foutre en rogne Dr FIV et moi j’aime pas contrarier Dr FIV parce que j’aime pas quand il m’engueule. Ça me donnerait encore plus envie de chialer.
Bon, ça n’a pas marché cette fois, mais ça va marcher, c’est sûr. Je n’ai pas plus de chances que ça marche que la fois précédente. Mais ça va marcher hein, faut y croire. Oui docteur, mais j’y ai trop cru la première fois et j’étais persuadée de ne pas vous revoir et j’ai été trèèès déçue, et je suis pourtant là; je ne pars pas négative, mais je ne pars pas positive non plus. Le pire pour moi, c’est que je ne peux rien faire, je ne peux me battre contre rien.
Alors on va ne pas y penser et laisser faire. (Il regarde le compte-rendu de la FIV par le labo). Sur 9 ovocytes fécondables, 6 l’ont été de façon classique (mention très bien avec félicitations du jury pour le chéri qui n’est pas peu fier de ses têtards- virilité au taquet!), et les 6 sont parfaits. 5 au congélo. Il me dit que ça n’arrive quasiment jamais. J’ai l’impression d’être un être exceptionnel parfois. Je suis toujours dans le rare.
Ah bah tiens, je vous ai pas dit, je me suis chopé un zona, oui parfaitement (j’en avais eu un à l’âge de 6 ans au divorce de mes parents). Apparemment je l’ai hyper bien vécu cet échec, non vraiment, aucun problème avec ça. J’aurais dû me douter qu’il allait m’arriver un truc, ça fait toujours ça quand je me force à ranger ce qui me blesse dans mon placard aux illusions.
Bref.
Écho (oh oui ça m’avait manqué!) nickel, est-ce que vous êtes prête, oui je suis prête, alors c’est parti pour le traitement pour le TEC d’ici 2 semaines.

L’attente #3 et dilemme

Quoi!!???
Ça fait que 5 jours que j’attends?????
J’ai l’impression que ça fait au moins dix ans!
Nan pis alors hier nuit, instant de calme (j’avais que 3 patients) (dont 2 qui ne savent pas se servir de la sonnette), alors je me dis « tiens, plutôt que de bouffer des èmènèms, regardons un peu les statistiques concernant le succès d’une première FIV avec un embryon frais transféré à J2″… Ah bah super le moment de panique hein! Alors je me dis bon bah laisse tomber Mimi, c’est foiré ton truc là, c’est impossible…
Et puis après (quelques larmes), je me reprends, évidemment que ça va marcher, il y a eu plein de signes du genre: le lendemain du transfert, je vois la bande-annonce du film Cliffhanger qui passe à la télé ; le surlendemain, mon chien ayant tenté d’escalader le canapé et s’étant cassé la figure, mon chéri lui dit « ah bah t’es pas Cliffhanger toi! » (alors qu’il est bien sûr pas au courant du surnom, et qu’il a pas regardé le film la veille). Si c’est pas des signaux ça comme quoi ça va marcher!

Bon sinon dilemme et j’ai besoin de savoir ce que vous feriez à ma place.
Voilà, quinze jours après le transfert ça nous amène au 25 décembre.
Quand faire ma prise de sang?
Je pensais le 24, comme ça si c’est bon et ça va être bon, paf contrôle le 26.
MAIS. Si c’est pas bon, je vais avoir des envies suicidaires pour Noël, et moi j’ai toujours bien aimé Noël. En même temps, je pourrai en profiter pour vider les caisses de champagne pour oublier ma peine.
Est-ce que j’attends le 26 (si je suis pas morte d’impatience d’ici-là)? Sauf que je bosse le 26 soir et si mauvaise nouvelle je veux pas passer la nuit à pleurer au boulot, vous voyez…
Donc vous, vous feriez quand la prise de sang?