hystérosalpingographie

# Défi GIF

Mon parcours n’en est qu’à ses débuts, mais il y a déjà de quoi dire…

 

Quand j’ai réalisé qu’un bébé couette serait impossible à avoir:

1 couette

Quand on m’a prescrit une hystérosalpingographie:

2 hystero

 

Quand j’ai dit à mon chéri qu’il devait faire un spermogramme:

3 spermo

Quand vu les résultats je lui ai dit qu’il devait faire une échographie:

4 echo

 

Et refaire un spermogramme:

collegue

Quand j’apprends la grossesse de collègue 1:

6 grossesse

Quand j’apprends la grossesse de collègue 2:

5 grossesse (3)

Quand j’ai 5 beaux follicules grâce au Clomid et que le poney est déconseillé:

8 clomid

 

Quand mon chéri croit que c’est possible de faire du poney alors que je suis sous Utrogestan:

utro

 

Quand mes ragnagnas arrivent après la stimulation avec Gonal:

7 c1

 

Quand j’apprends la grossesse de collègue 3:

9 grossesse (2)

Quand il m’arrive encore de croire qu’une grossesse naturelle est possible:

9 bis stim gonal

Quand je jongle avec les rendez-vous et mon planning:

12 j11 boulot

Quand mon chéri achète du PQ vert (du PQ vert, non mais allô quoi!):

13pq

Quand Dr FIV me laisse entendre que j’ai un problème:

14 rdv five

Quand Dr FIV laisse entendre à mon chéri qu’il n’a aucun problème:

16 spermo fiv

 

Quand j’apprends la grossesse de collègue 4:

11 j1

Quand ma deuxième stimulation avec Gonal vient de se terminer:

17 stim gànal

 

Quand je lis vos réponses à mon dernier post:

reponses fiv

 

 

Enfin et SURTOUT, quand on me dit de ne pas y penser parce que c’est dans la tête:

pas penser

Et merci pour toutes vos réponses à mes questions sur la FIV!

 

Mon hystérosalpingographie

Eh bien voilà, je sors de l’examen tant redouté (limite j’ai envie d’en faire une autre d’HSG) (non je rigole!)

J’ai fini de travailler à 15h20, le temps de rentrer à la maison, prendre une douche (et deux spasfon) et aller au cabinet de radiologie, j’étais à l’heure pour mon rendez-vous de 16h15.

La manipulatrice radio qui m’a pris en charge était très douce, rassurante. Je me suis installée sur la table (et j’étais bien contente que ce ne soit pas un fauteuil gynécologique!), à plat, des oreillers sous la tête, du papier d’examen pour cacher mon intimité. Elle m’a demandé si j’avais fait d’autres examens, si mon conjoint aussi, s’il y avait un problème décelé chez l’un ou chez l’autre. C’était bien de sentir qu’on s’intéressait à moi, moi qui passe mon temps à m’intéresser aux autres de par mon travail. C’était bizarre aussi de se retrouver de l’autre côté, de voir comme les patients peuvent ressentir les choses.

J’ai cru que c’est elle qui allait tout faire, mais non, elle a fini par appeler le médecin après avoir pris un cliché « à vide ».

Le radiologue est donc arrivé, doux et rassurant lui aussi, il m’a tout bien expliqué ce qu’il allait faire. Et moi mon job c’était d’être le plus possible détendue.

Il a introduit le spéculum, l’a orienté dans le sens du col; je ne sais pas comme je suis faite dedans mais bon sang tout le temps que le spéculum est resté en place, j’ai douillé, c’était désagréable certes, mais douloureux aussi! (j’ai serré fort les dents mais j’avais bien envie de verser une larme).Il a introduit la sonde pour l’injection du produit de contraste, ça n’a pas fait mal. C’était, je ne sais pas pourquoi, surtout le passage du col que j’appréhendais, alors qu’en fait je n’ai rien senti. Pourtant à chaque frottis chez ma gynéco, ça me fait mal.

Ensuite j’ai senti quelques douleurs, genre douleurs qui précèdent les règles. Ca c’était le produit qui se diffusait.

Ils ont pris plusieurs clichés, à plat, de trois-quarts, de profil, puis re-à plat après un laps de temps.

Le radiologue m’a également posé les mêmes questions que la manip radio, sur le problème d’infertilité de mon couple.

J’ai pu aller me rhabiller, le produit étant incolore, pas de traces genre Petit Poucet. La serviette hygiénique qu’on m’avait conseillé de prendre, c’est pour les possibles saignements du col.

Donc là ça fait vingt minutes que je suis rentrée à la maison et ça va. Je récupère le compte-rendu demain car je n’avais pas envie d’attendre une demie-heure au cabinet, mais le radiologue m’a dit que tout allait bien.

Qu’est-ce que ça fait plaisir d’être pris en charge médicalement par des gens humains et non des robots!

Merci pour vos petits mots d’encouragements, d’explications de l’examen, vous m’avez bien aidée et j’apprécie beaucoup.

fun_smiley

J’ai failli avoir un rendez-vous chez le radiologue

Ce matin :

« – Cabinet de radiologie bonjour?

– Bonjour, je dois faire une hystérosalpingographie et je voulais savoir à quel moment du cycle il faut la pratiquer?

– Ne quittez pas…

– … (2 minutes plus tard)

– Oui alors il faut que vos règles viennent de se terminer, mais il ne faut plus saigner.

– D’accord, il faut compter quel délai pour avoir ce genre de rendez-vous?

– Le prochain possible c’est le 12.

– Ah zut, je serai en plein dedans.

– Attention hein, il ne faut plus avoir vos règles!

(Oui ça va ohé j’ai compris!) Est-ce possible le 17 ou 18 après-midi?

– Ah non, on ne fait pas ce genre d’examen l’après-midi.

– Bon alors le 19 matin?

– Oui, vous êtes ben sûre que vous n’aurez plus vos règles?

– Normalement c’est bon, mais je préfère réserver un créneau quitte à vous appeler lundi 10 (vu qu’elles vont débarquer ce week-end) pour annuler.

– Oui… Ah bah non, il n’y a plus de place pour le 19″.

Fin de la conversation.

Bon, me voilà partie en quête d’un autre radiologue que celui recommandé par ma gynéco.