jalousie

Celle pour qui ça marche du premier coup

Je voulais écrire hier mais j’étais en pleine déprime, oui, carrément, la dépression totale qui te fait couler ton mascara à tous les coins de couloirs!

Parce que voilà ce qu’il s’est passé en début d’après-midi. J’étais au boulot avec toutes mes collègues, prête à commencer la réunion trimestrielle pour le prévisionnel des plannings.

Et voilà qu’une collègue arrive un peu en retard et lance:

« – Bonjour, alors pour les plannings je dois vous annoncer tout de suite…

– Tes enceinte?

– Bah ouais, je suis enceinte! (NDLR : du troisième)

– Ca fait combien de temps que tu essayais?

– Oh bah ça a marché du premier coup! »

Oh le coup de massue, j’étais encore perturbée de ma journée de la veille, et voilà tiens, prends ça en pleine face!

Depuis que je souhaite un enfant, je n’ai jamais été jalouse des femmes enceintes. En lisant les divers blogs auxquels je suis abonnée, j’avais bien compris que pour certaines c’était une souffrance sans commune mesure d’apprendre une grossesse dans leur entourage. Moi je ne l’avais jamais ressentie. Jusqu’à cet instant. Merci DNLP d’offrir à ma collègue une grossesse du premier coup. Je ne sais plus qui de vous a dit  » c’est comme si tu crevais de faim et que cette personne mangeait devant toi ». Eh bien c’est une excellente métaphore.

Le boulot, c’est le seul endroit où je peux ne pas penser à tous ces tracas d’infertilité. C’est fini je suis cernée. Merci la vie.

Bon, là on dirait que je déprime encore mais aujourd’hui ça va mieux quand même. Je me dis que finalement je suis pas tant à plaindre que ça. Une patiente de 31 ans est en train de mourir d’un cancer et va laisser des enfants qui ne savent pas encore marcher. Une collègue/copine qui espérait pour sa dernière FIV a été ponctionnée et il y a eu zéro fécondation. Y’a pire, toujours.

Publicités