lettre

Archive de mon autre blog #3

samedi 18 janvier 2014

Lettre au voisin du dessus

L’heure est grave, y’a un truc qui va pas, la preuve, j’ai refait du sport aujourd’hui! (après 7 mois d’abstinence -je te raconte pas les courbatures demain)
Salut mec,
C’est moi Mimi, attends je te prends sur l’autre onglet, je suis en commande sur le site du magasin des suicides (ils ont plus ma taille de corde, la faute aux soldes ça encore!!)
Ouais dis voir, y’a un truc qui va pas du tout là, mais alors pas du tout du tout.
J’avais écrit à Dame Nature et à l’autre vieux schnock de Père Noël. Bah tu sais quoi, ce petit bâtard m’a répondu. Sous forme de résultats du laboratoire d’analyses biologiques.
Qu’est-ce qu’on fait donc, je me pends tout de suite ou maintenant? Putain, j’ai envie de m’étrangler à coups de marteau comme dirait l’autre (sauf qu’il n’y a plus non plus de marteau, rapport à l’autre folle de Miley Cyrus).
On rigole on rigole mais merde, c’est rude ce que tu m’imposes, j’étais pas prête en fait. Pas du tout prête.
Rhaaaa mais c’est quoi ça, quelqu’un fait cuire des échalotes ou bien? Voilà t’as gagné je pleure maintenant. Comme si ça allait arranger nos affaires de transpirer des yeux.
T’es content, t’as eu ce que tu voulais? Je sais pas ce que j’ai fait dans une vie antérieure pour mériter ça, j’étais quoi, une tueuse en série, une dangereuse psychopathe, une mangeuse d’enfants?
Pffff tu m’énerves tiens. Je vais te dire, tu me dégoûtes même.
Comment ça y’a pire? Je m’en fous moi aujourd’hui qu’il y ait pire. Oh oui ça va hein, l’histoire du mec qui avait pas de chaussures et qui voit un autre gars sans pieds, c’est bon, c’est moi qui te l’ai appris limite!
J’ai plus envie de te parler. Je te demanderai plus rien. Finis les 22h22, les étoiles filantes et toutes ces conneries.
Merci, salut.
Publicités