surprise

No surprises

Comme convenu, 4 jours après la fin de l’Utrogestan, 14 jours après l’injection d’Ovitrelle, J1 est là. Il est arrivé avec pertes mais sans fracas.

De l’espoir il n’y en a pas eu.

Pas de surprise. Pas de déception.

En fait, je suis épatée.

Malgré des conditions optimales et idéales, ces abrutis de spermatozoïdes n’ont pas été capables de trouver le saint-Graal. Ils se sont pris par la main queue pour faire une barrière aux peu de normaux qui auraient pu trouver l’entrée, c’est pas possible autrement. Ou alors ce sont des espèces de zombies qui ont bouffés les bons. C’est quoi le problème?

J’ai même plus envie de refaire une stimulation à la rentrée, à quoi bon de toutes façons, ça marche pas ça marche pas, point barre. Laissons la science s’occupe de tout puisqu’on n’est même pas capables de faire un enfant. Le truc le plus simple au monde.

Et le physio/duphaston, j’en ai plus envie non plus. Marre de bouffer des comprimés pour des noix, que ce soit par la bouche (ou par le frifri). Si ça fait des années que je ne prends plus la pilule, c’est bien pour ça aussi, alors c’est bon là, j’arrête.

Tu ne te reposes jamais toi on dirait espèce de DNLP de malheur. Mais qu’est-ce que c’est, un genre de test pour savoir jusqu’où je peux tenir sans me tirer une balle? Ca va, pétasse, j’ai eu ma dose de soucis dans la vie, tu veux pas jeter ton dévolu sur quelqu’un d’autre non? Connasse.

6790be32e32048247bd779f52a550f58

Stim’2 c’est fini. Je n’ai pas perdu la foi, non, je suis juste lucide; j’ai foi en la FIV qui sera donc mon seul espoir.

 

 

 

 

 

Publicités