Mois: octobre 2014

En rouge et noir

Toute la nuit j’ai rêvé que je faisais des tests de grossesse. Je ne sais pas quelle marque c’était mais ils indiquaient même le taux de bêta hcg dans une petite fenêtre en plus des lignes.
Tous étaient positifs.
Lundi j’allais chez ma gynéco pour qu’elle me prescrive une prise de sang, je lui offrais un bouquet de fleurs pour la remercier.
Ce matin je me lève, je sors un test de son emballage pour la première fois. Je lis la notice. Je me dis allez, on vire le premier jet d’urine et c’est parti.
Oh oui ça pour partir c’est parti. Du sang bien frais bien rouge bien chaud.
J’ai eu zéro signe et en même temps que j’ai réalisé: paf mal de tête et mal de bide.
DN si tu m’entends, sache que je ne vais pas me censurer et que tu es vraiment une sale pute.
Désolée si vous commentez, je ne crois pas être en état de vous répondre…

Publicités

L’attente #2

Bon bah quoi dire, j’attends, pour changer. Encore et toujours. Je me trouve tous les symptômes possibles et imaginables. Je suis même allée sur doctissimo alors c’est dire l’état dans lequel je me trouve…
J’ai reçu mes cups, j’espère ne pas avoir à m’en servir.
Je le saurai dans 2/3 jours.
Bon sang mais si cette gynéco ne m’avait pas filé autant d’espoir, je n’aurais pas si peur de pleurer toutes les larmes de mon corps ce week-end! Surtout que pour parfaire la situation je suis de garde ce week-end alors s’il y a des larmes à ravaler, ça va être chaud les marrons.

Je vous ai dit que mon chéri et moi avions eu une engueulade il y a 2 jours? Non mais le ouf, je lui demande d’acheter du PQ blanc, il revient avec du blanc mais avec motifs couleurs!
Je vous la fais courte, mais le lendemain je lui ai expliqué l’importance du PQ blanc immaculé. Je m’écoutait et en même temps je me rendais bien compte de l’absurdité de la situation. J’avais l’impression d’être atteinte d’un trouble mental.
L’objet de la discorde:

IMG_5254.JPG
Va juste falloir bien viser!

Ça fait rien que la cinquième après tout

Aujourd’hui ça allait. J’étais même plutôt en forme.
Jusqu’à 17h48.
Heure à laquelle je vois mon chéri en train de se photographier en souriant et en pointant le pouce vers le haut.
Heure à laquelle je lui demande ce qu’il fait.
Heure à laquelle il me dit qu’il répond à sa nièce.
Heure à laquelle je lui demande si sa nièce veut une photo de lui.
Heure à laquelle il me répond non et tourne son téléphone vers moi.
Heure à laquelle son écran affiche une échographie de fœtus.
Heure à laquelle j’ai envie de :
1- tuer mon chéri
2- tuer sa nièce
3- tuer DNLP
4- pleurer toutes les larmes de mon corps.
Imbécile de chéri qui est content pour sa nièce et ne prend aucun gant pour m’annoncer la nouvelle de sa grossesse.
Alors déjà que c’est pas une personne que j’apprécie beaucoup, là c’est le coup fatal.

Le coût de la PMA

Toute la nuit j’ai cauchemardé.
FIV, PMA, FIV, PMA, FIV, PMA, je me suis réveillée cent fois et ce sont les mots que j’avais en tête.
Ça fait une semaine que je fais des cauchemars (je sais jamais s’il y a un D a la fin de ce mot).
Eh oui, les vacances c’était génial mais j’ai très mal dormi.

Hier soir, je me posais des questions sur la prise en charge des dépassements d’honoraires, je me suis mise à flipper. Je dois me confesser: je suis allée sur le site interdit, doctissimerde. Ben oui, sur Gogole quand j’ai tapé « Dr FIV+dépassements d’honoraires », je me suis aperçue qu’on parlait de lui dans des forums. Dans quoi je suis pas allée me fourrer moi. 2 heures je suis restée à lire ces conneries.

Ce matin, je me sentais mal au réveil, j’avais le cœur qui battait trop vite, je me sentais angoissée. Ok, on était lundi, il faisait un temps pourri, les vacances étaient finies mais quand même!
J’allume la télé pendant le petit déjeuner (je commençais à bosser à midi), et voilà que je tombe sur l’émission Les Maternelles. Ça parlait de déclenchement d’accouchement. Il y avait donc un reportage sur une femme qui allait accoucher, et quand son bébé est sorti par césarienne, j’ai eu un énorme sanglot qui est sorti, j’ai failli m’étouffer avec ma brioche.

Et là c’était parti pour les grandes eaux.
C’est un médecin qui va (peut-être) me fabriquer un enfant.
Je vais payer, et pas qu’un peu j’ai l’impression pour (peut-être) avoir un enfant.
Quand d’autres prennent leur pied, nous on paie le prix fort.
Faut que je paye, que je me prenne la tête avec mon planning (travailler la nuit d’une anesthésie?? Espérer que le transfert se fasse un matin??), que je souffre psychologiquement, physiquement, c’est ça faire (peut-être) un gamin? (Non mais là je voyais tout en noir)

Ouais bah j’ai envie de me plaindre aujourd’hui, et y a qu’ici que je peux le faire…

J’ai pris un kilo pendant les vacances. 500 grammes dans chaque sein j’ai l’impression. En tous cas c’est ce que me dit mon soutif (et mon chéri aussi, ce qui n’est d’ailleurs pas pour lui déplaire)
Putaingue et cet utro de merde qui me débecte déjà au bout de 2 jours!

Ah non mais je vous le dis, y’a rien qui allait aujourd’hui!

FIV à l’horizon

Ouh la la mais il s’en est passé des choses depuis le début de semaine!
Lundi: RDV chez la gynéco pour le monitorage ovulatoire. A J12 ce coup-ci. Résultat 2 follicules qu’on a fait pousser un jour de plus, sinon tout était bon, injection d’Ovitrelle mardi soir. Et qu’est-ce qu’elle me dit pas?
« – Cette fois-ci tout est parfait pour fonctionner.
– Oui mais chaque fois tout est parfait.
– Cette fois-ci, je le sens bien, il y a des signes.
– Ah bon mais lesquels?
– Je ne peux pas l’expliquer, des signes. »
Nous l’appellerons donc Dr Irma.
Voilà qu’elle a refait naître l’espoir en moi! Mais non mais moi je ne voulais pas, à mon dernier J1 je n’avais même pas versé une larme, et là elle est en train de tout me flinguer!
Je crains cependant de ne plus beaucoup vous parler beaucoup de Dr Irma, car le lendemain j’ai eu RDV avec Dr FIV. Je voulais lui amener mon dossier administratif et une place s’était libérée, juste avant qu’on prenne la route pour l’Italie avec mon chéri.
Il a un peu tiqué de savoir que j’étais encore sous stimulation (c’est Dr Irma ou moi sinon ça va pas être possible!) (oui bon ça va oh, pas la peine de m’engueuler non plus, je croyais que je devais encore faire des stims pour le fun)
Donc, il s’est fait son petit planning avec mes cycles.
Je termine celui-là (qu’il me souhaite fructueux), le cycle d’après on se repose et ensuite on fait une FIV. En décembre donc.
Je croyais que je voulais attendre début 2015, je me suis rendue compte que non en fait, j’ai envie de commencer dès que possible.
Dans un mois, à la suite de la réunion obligatoire, il m’a programmé une hystéroscopie pour voir si rien n’entraverait l’implantation d’un embryon.
Punaise et dire que je croyais en avoir terminé avec les examens!

« – Donc vous déclenchez ce soir, il faut avoir un rapport dès ce soir!
– Tous les jours même! Et c’est parfait car je pars en vacances tout de suite.
– Vous partez loin?
– Non, en Italie.
– Oh c’est bien, mais je ne suis pas sûr que la météo soit favorable…
– Pas grave, on restera dans la chambre, on a de quoi s’occuper! »

(La météo a été favorable.
Mais on a aussi trouvé de quoi s’occuper)

IMG_5176.JPG

Stim 4 c’est parti!

Depuis deux jours!
Pas d’excitation hein, moi-même je le fais juste pour faire comme Dr FIV a préconisé parce que comme je vous l’ai déjà dit, la méthode naturelle je n’y crois plus. C’est juste une excuse pour faire du poney deux fois par jour pendant une semaine. Ça tombe bien je serai en vacances. Et peut-être même bien en Italie. Hi haaaaaa!!!
Donc voilà, j’attends patiemment la fin de l’année, avec en novembre la réunion pré-FIV, et puis je crois que je vais reprendre rendez-vous avec Dr FIV pour ce même mois parce que je veux commencer dès le début de l’année 2015. C’est ma quatrième stimulation, j’en referai une dernière et après on passe aux choses sérieuses.
Sinon j’ai refait toutes les sérologies et l’AMH: eh ben vous n’allez pas le croire, mon taux a augmenté! Ce corps fait n’importe quoi!
Bon, j’espère que mon chéri n’aura pas un spermogramme à refaire, Dr FIV avait l’air de dire que non. Mais si c’est valable que 6 mois, j’ai l’impression qu’il va falloir en repasser par là.
Niveau boulot je finis mes nuits, et j’ai peur en voyant la tronche du planning des mois à venir… Je ferai mon possible pour concilier boulot et PMA mais si ça ne colle pas, ma priorité est toute trouvée.
Je trouve le temps de vous lire, mais pas de vous répondre la plupart du temps. A vrai dire, j’ai une réelle excuse: je soutiens une très bonne amie qui est dans une situation amoureuse quelque peu merdique (j’ai beaucoup édulcoré la situation), et ça prend pas mal de temps. Donc ma vie se résumé à : je bosse/je dors/ j’aide/je me pique, le reste (pas des masses) étant consacré au chéri. Mais je pense à vous à 3h du matin, la preuve!